La chaîne C8 a-t-elle manipulé un reportage sur le Front national ? - CrossCheck

Faux

Fabriqué

La chaîne C8 a-t-elle manipulé un reportage sur le Front national ?

Plusieurs élus du Front national accusent la chaîne C8 d’avoir manipulé un reportage pour discréditer le FN en diffusant le témoignage d’un faux militant, Kevin, tenant des propos homophobes et racistes. Ils assurent qu’il s’agirait en fait d’un “ingénieur du son à Canal+”, chaîne faisant partie du même groupe que C8, en publiant une capture d’écran de sa page Facebook où il se présente comme tel. Mais la chaîne et le père de Kevin démentent et cette capture d’écran a vraisemblablement été fabriquée.

L’un des vice-présidents du FN, Steeve Briois, a interpellé C8 sur Twitter, dans un message repris plusieurs centaines de fois tandis que Marine Le Pen a déclaré à l’AFP : “Voilà le genre de manœuvres qui sont utilisées par les médias. C’est honteux et j’espère qu’ils vont être lourdement condamnés.

La chaîne a rejeté ces allégations dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. C8 assure avoir enregistré le profil Facebook du témoin en question “peu après le tournage” et qu’il ne mentionnait alors aucun “emploi, ni employeur“. Aucune modification n’a été recensée depuis et la capture d’écran a donc vraisemblablement été fabriquée.

C8 affirme également que TVPresse Productions, la société de production à l’origine du reportage, “détient, dans les rushes, une séquence non montée dans laquelle un cadre du FNJ (FN Jeunesse) de Nice affirme que c’est un autre cadre, en l’occurrence Benoît Loeuillet, qui a envoyé et recommandé cette personne pour un entretien.”

Les journalistes de Libération, qui ont eu accès à ces séquences non diffusées, ont confirmé. Ils ont également contacté la personne qui a publié la supposée capture Facebook, Cyril Martinez, adjoint du secrétaire départemental du FNJ Alpes-Maritimes; ce dernier a admis n’avoir fait aucune vérification quand il a trouvé l’image.

Le père de Kevin, contacté par Buzzfeed, a démenti que son fils travaille chez Canal Plus. Il ajoute que “Kevin est reconnu handicapé (…) Il se cherchait au niveau politique, il a été chez Les Républicains et là il a voulu tester le FN”.