Brigitte Macron a-t-elle lancé une consultation sur Twitter qui a tourné en faveur de Marine Le Pen ? - CrossCheck

Faux

Fabriqué

Brigitte Macron a-t-elle lancé une consultation sur Twitter qui a tourné en faveur de Marine Le Pen ?

L’arroseur arrosé? A en croire plusieurs sites ouvertement opposés à Emmanuel Macron, comme Fdesouche.com, resistancerepublicaine.eu ou lagauchematuer.fr son épouse Brigitte aurait promptement effacé de son compte Twitter une consultation qu’elle avait lancée le 29 avril sur le second tour de la présidentielle, car le résultat était très nettement favorable à Marine Le Pen. Problème: le compte Twitter en question était un faux.

On lance un petit sondage 1 semaine avant le 7 mai! Qui soutenez vous pour ce second tour ? #ElectionPresidentielle2017“, peut-on lire dans la capture d’écran du compte @BMacronOff, agrémenté d’une photo de Brigitte Macron, reprise par ces sites. Les résultats varient selon l’heure à laquelle a été effectuée la capture, mais ils donnent invariablement Marine Le Pen gagnante à une large majorité (de 63 à 73% des internautes).

Brigitte Macron fait un sondage sur le second tour, le résultat n’est pas celui qu’elle attendait“, s’amuse lagauchematuer.fr. “Brigitte Macron a reçu une belle claque avec son sondage en ligne…“, tacle resistancerepublicaine.eu. Fdesouche.com se demandait pour sa part si Mme Macron n’avait pas supprimé ces “sondages” à “cause des résultats“, avant de supprimer elle-même la page avec l’article en question, que CrossCheck a pu retrouver grâce à un outil d’archivage des sites internet.

L’explication de ce revirement est simple: plusieurs éléments montrent que Brigitte Macron n’a rien à voir avec le compte @BMacronOff. Ce compte n’est pas certifié par Twitter, or quasiment tous les comptes de personnalités publiques, surtout politiques, possèdent le macaron bleu “compte certifié”, qui garantit que le compte appartient bien à la personnalité en question. En outre, aucune activité n’apparaît sur le compte @BMacronOff avant le 23 avril 2017 et il est aujourd’hui suspendu.

L’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, contactée par Le Monde, partenaire du projet CrossCheck, a d’ailleurs confirmé que Brigitte Macron n’avait pas de compte Twitter.