Confusions autour de révélations sur les voyages de Mélenchon - CrossCheck

Prudence

Confusions autour de révélations sur les voyages de Mélenchon

Le site Atlantico a publié le 20 avril un article intitulé “Après la péniche, le jet insoumis de Mélenchon: petit voyage entre amis (de luxe)“, fustigé sur les réseaux sociaux en raison de sa reprise sans distance de passages d’un article du site parodique Le Gorafi. Atlantico s’est défendu dans un communiqué où il assure n’avoir “jamais délibérément souhaité prendre le Gorafi comme source sérieuse ni ne l’a présenté comme telle”.

 

 

Atlantico, souvent présenté comme un “Mediapart de droite“, mais qui revendique un traitementgaranti 0% grille idéologique préétablie“, assure que le candidat de la France insoumise “ne voyage plus qu’en classe Affaire”, “car il a des problèmes de dos”. Le site s’étonne de ce “décalage, dans ce comportement, entre ce que souhaite le candidat Mélenchon pour “les gens” et ce qu’il se réserve pour lui-même”.

Le passage épinglé sur les réseaux sociaux fait référence à un article de 2013 du Gorafi intitulé “Jean-Luc Mélenchon se justifie après l’achat d’un jet privé par le Parti de gauche“, sans indiquer qu’il s’agit d’une parodie. Des internautes s’étonnent aussi que le nom de l’auteur de l’article, Xavier Prague, n’apparaisse dans aucun autre article sur le site.

 

 

Jean-Sébastien Ferjou, fondateur d’Atlantico, a assuré à lci.fr, partenaire de CrossCheck, qu’il s’agissait du “pseudonyme d’un journaliste d’investigation“. Dans son communiqué, il plaide la “maladresse de style” et “la publication malencontreuse d’une version non finalisée”. 

“Ce qui compte, c’est la fin de l’article, à propos du jet réel” conclut-il. Le 4 février 2017, Jean-Luc Mélenchon “s’est rendu à Bâle pour participer à la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage à Champagney (Haute-Saône)”, assure Atlantico en publiant un plan de vol Paris-Bâle de la compagnie AstonJet sur laquelle figure le nom du candidat . L’ajout de ce plan de vol fait partie des nombreuses modifications subies par l’article le 20 avril. Contacté par BuzzFeed, partenaire de CrossCheck, AstonJet “ne confirme, ni n’infirme” l’information. Libération a pour sa part eu confirmation de l’atterrissage à l’aéroport de Bâle-Mulhouse le 4 février de l’avion mentionné.

Le Gorafi s’est moqué de cette histoire quelques heures plus tard. Atlantico a pour sa part dénoncé une campagne d’acharnement médiatique.